Sélectionner une page

Le monastère de Solan

Depuis 1992, ce monastère orthodoxe s’est installé sur le domaine de Solan dans le Gard, et, d’emblée, la communauté a fait le choix de pratiquer l’agroécologie. Unissant la liturgie de l’église au travail agricole, les moniales célèbrent le monde matériel comme une création et un don de Dieu. Pierre Rabhi les soutient depuis 1993 et leur a ouvert de grands horizons pour la mise en cohérence globale de leurs actions.

Les 60 hectares du domaine comprennent 40 hectares de forêts et 20 hectares de terres cultivables, dont un vignoble, un jardin-potager vivrier et des vergers, l’ensemble aménagé en suivant la démarche agroécologique. 17 moniales produisent en moyenne 25 000 bouteilles de vin par an ainsi que des apéritifs à base de vin, des confitures et pâtes de fruit, de l’encens, des vinaigres, des sels aromatisés. 90 ares de cultures maraîchères permettent d’assurer 20 000 repas par an et de tendre vers une autosuffisance alimentaire.

Près de 3000 visiteurs se rendent chaque année sur le site, devenu un véritable lieu de rencontres, de fêtes et de rassemblements, grâce notamment aux activités de l’association Les Amis de Solan. Site web : http://www.monasteredesolan.com/

Date et lieu :
Places :
Matin : temps de chantier
Après-midi : visite du domaine agroécologique du Monastère

Une question ?

1 + 6 =

Formulaire d'inscription

Chantier à venir

Le monastère de Solan

Je m'abonne aux infos de Chantiers-Paysans

Pin It on Pinterest

Share This